Retour à la page d'accueil Plan du site
Alain Mila > ...l'Artiste

 Image
Passionné par le sport puis par la danse contemporaine, Alain Mila  a exploré les multiples possibilités du corps.
Le Taï-Chi-Chuan lui a appris le geste « juste » et l’a préparé à son style de création. 
Professeur des Ecoles spécialisé, il est titulaire du diplôme de conseiller pédagogique en arts plastiques. Il a également suivi les cours de licence en Arts Plastiques et en Psychologie à l’Université de Metz, en Sciences Humaines à Nancy.

 

La diversité de ses recherches se retrouve dans ses créations artistiques :

Depuis 1985, il fixe son énergie et sa sensibilité par des activités plastiques.
Il travaille la pierre, le métal, le bois, mais aussi les matériaux qu’il trouve in-situ et qu’il installe en fonction de l’esprit du lieu, il utilise alors la photo pour pérenniser ses œuvres éphémères. 

Depuis le Salon des artistes français au Grand  Palais à Paris en 1986, et de nombreuses expositions personnelles, Alain Mila a jalonné son parcours :

-  d’installations éphémères , (en ville et dans la nature) 
-  de recueils de poésies ;
-  de sculptures monumentale ;
- d’actions de solidarité  en faveur de personnes démunis;
- photos aériennes en paramoteur.

 

Quand il réalise ses veilleurs de pierres dans la nature : Image      Image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Quand on pose une pierre,  il faut d’abord la chercher, puis trouver sa place sur la précédente, trop de pierres roulent dans le fossé, qui n’ont pas été choisies, qui n’ont pas été regardées.Une pierre c’est la chair de la terre, c’est le sang du passé, prenez et posez, ceci est l’espoir du présent, la matière de l'espérance, les possibles de l'amour. Oui c’est une communion de la pensée et du chaos, une noce païenne, une noce sans concession que la chute dans la poussière… Posez des pierres mes frères humains, sur ces pierres vous construirez votre vérité, votre doute, votre temple. Une pierre posée n’est pas jetée… Et que celui qui n’a jamais rêvé me jette la première pierre ».

 

Quand il sculpte la  pierre…

 

« Devant un bloc de pierre se présente la matière, informe, inhabitée ; il n’y a rien, il y a tout et entre les deux, ma fragilité et mes doutes.

ImageJe n’ai pas forcément une idée très précise de ce que je vais réaliser, mais j’ai en moi l’idée de la démarche et la conviction que le travail est fécond.

Oui, c’est le travail qui me guide, pendant la confrontation à la matière je guette la surprise, la possibilité d’inscrire la trace d’une présence humaine, d’une émotion, d’un désir.
Je crois que le désordre m’inspire, il est proche de mes pensées et la nécessité de mettre quelques idées en place se traduit dans la sculpture. Elle est en quelque sorte le résultat d’une organisation et peut-être donc d’une forme d’intelligence…
Pourtant, je sens le désir de vie germer dans les pulsions, dans le chaos ; je propose une mise en forme, une organisation qui dit la vie, qui la reconnaît, la met à jour…
C’est difficile de dire l’imperceptible émoi de la vie qui se sauve, qui passe si vite dans l’immensité du monde…
Souvent je n’y parviens pas et la mort se rapproche…
Alors je travaille encore et ce dérisoire labeur m’aide à vivre, je souhaite qu’il aide la vie à se montrer, dans ce qu’elle a d’inédit, d’enfouit, de sublime… A se montrer dans une forme, dans un signe, dans une image de la vie, là où elle n’est pas mais où on peut l’apercevoir. 
Ces instants d’un présent qui dure et qui se renouvelle à chaque regard que vous portez sur la sculpture, j’ai le plaisir de le partager avec vous, spectateurs inconnus, vous à qui la vie sourit parfois à la surface d’une pierre, d’un miroir de mon être.
L’art défie quelques fois l’improbabilité des rencontres, des partages au-delà de l’ici et du maintenant.
Ces quelques lignes peut-être aussi, merci de les avoir lues ».

 

Alain Mila.

 

 

 

ImageAlain MILA est né à Thionville en 1953 d'un père d'origine Italienne  et d'une descendante Berlinoise, il rend hommage ici à l'histoire de cette rencontre et à toutes celles qui ne connaissent pas les frontières du racisme. 

 

Résumé de sa démarche artistique : 

Mila peint, sculpte, écrit, installe, interroge la matière, les lieux et les Hommes pour y pointer la pré-
sence de ce qui ne se consomme pas, de ce qui nous rend plus vrai.Image
Il pense que " l'intensité bouscule la linéarité du temps, mais quoiqu'on fasse, on reste de passage. "
Cette fragilité fait la force de ses réalisations qui nous invitent à vivre le présent, à respecter le passé et à séduire l'avenir.

 


 

 

 

 

Google  



© 2009 - Copyright AlainMila.com